Vous êtes ici : Accueil > APEHVT, association de parents d’élèves du Haut Val Terbi > Compte rendu de la première assemblée APEHVT, 22 octobre 2008
Par : APEHVT
Publié : 24 octobre 2008

Compte rendu de la première assemblée APEHVT, 22 octobre 2008

Paru dans LQJ du 23 octobre, signé Sébastien Fasnacht.

Les parents d’élèves du Haut val Terbi se mobilisent.

Ils se sont constitués en association, hier soir à Mervelier.

Une pétition a été lancée.

Un compte rendu signé Sébastien Fasnacht, paru dans le Quotidien Jurassien du 23 octobre 2008, p.4

« Nous souhaitons deux choses : premièrement offrir aux parents de la région une structure de dialogue et d’information et, deuxièmement de faire en sorte que les besoins de l’enfant prennent le pas sur les considérations économiques lors des discussions avec les autorités ». Le message est limpide.

Hier soir à Mervelier, les parents d’élèves des villages de Corban, Courchapoix, Mervelier, Montsevelier et Vermes se sont officiellement constitués en association. Leur première démarche a été de lancer une pétition à Féchelle cantonale.

Grâce à ce texte, qui a d’ores et déjà reçu l’approbation et le soutien de la Fédération jurassienne des associations de parents d’élèves et du Syndicat des enseignants jurassiens, les parents d’élèves du Haut val Terbi souhaitent que des alternatives à la nouvelle carte scolaire cantonale soient envisagées.

Choisir une solution en fonction des réalités locales

« Nous avons voulu cette pétition la plus ouverte possible. Notre démarche propose de permettre à chacun de choisir la solution qui convient le mieux à ses réalités locales, ceci tout en prenant en compte les besoins de l’enfant Il en va de l’avenir de nos villages, de nos régions et de notre canton tout entier », expliquait hier une délégation d’enseignants et de parents des communes concernées.

La mobilisation des parents d’élèves du Haut val Terbi intervient dans un contexte particulièrement sensible. En effet, la nouvelle carte scolaire cantonale envisage notamment la possibilité d’un regroupement des quatre cercles scolaires primaires de Mervelier, Corban, Montsevelier et Courchapoix en une seule et unique structure, Dans ce cadre, les principales préoccupations des parents d’élèves se situent au niveau des transports et du regroupement géographique des écoliers primaires.

Faire entendre la voix des parents d’élèves

Depuis maintenant plusieurs années, un groupe de concertation discute et négocie avec le Canton de ces différentes problématiques locales dans !e Haut Val Terbi.
« Il ne s’agit pas de faire doublon avec ce groupe mais simplement de faire entendre les voix des parents et, par la même occasion, de les informer clairement de ce qui se passe à la table des négociations », expliquent les parents des cinq villages précités. Forts de leur association flambant neuve, ces derniers n’en resteront pas au stade de la pétition. Dans un avenir proche, ils ont prévu de rencontrer les groupes politiques présents au Parlement afin de faire passer leur message. (sf)

Contacter Christelle Juillerat, présidente de l’APEHVT

Documents joints