Vous êtes ici : Accueil > Val Terbi Randonnée : VTrando > Prochaines randonnées guidées, inscriptions > Attention aux vaches-mères, quelques précautions
Publié : 3 septembre 2007

Attention aux vaches-mères, quelques précautions

Les randonneurs se trouvent parfois confrontés à l’humeur belliqueuse de vaches qui défendent leurs petits.

Comment se comporter ?


Un article du Quotidien jurassien nous donne quelques conseils :

Quelques consignes de sécurité simples.

Ces quelques règles permettent de traverser sans danger les pâturages où paissent des vaches allaitantes et leurs petits.

Tout d’abord il s’agit, dans la mesure du possible, de ne pas quitter les chemins de randonnée.

Les chiens doivent absolument être tenus en laisse et lâchés qu’en cas de nécessité.

Le fait de passer tranquillement et discrètement à une distance de 20 à 30 mètres des animaux permet à ceux-ci de ne pas se sentir agressés. Si toutefois la distance devait être inférieure, s’assurer que les veaux se trouvent entre leurs mères et le randonneur et non le contraire*.

Il ne faut en aucun cas effrayer les animaux ni les regarder directement dans les yeux.

D’autre part, il est vivement recommandé de les laisser en paix et ne pas les toucher. Surtout ne jamais caresser les veaux.

En observant le troupeau, il est possible de détecter les attitudes menaçantes : des vaches qui baissent la tête, grattent le sol ou mugissent.

Si d’aventure ce sont les animaux qui s’approchent du promeneur, celui-ci doit rester calme, ne pas tourner le dos et quitter lentement le pâturage.

Ne jamais suivre de trop près un troupeau se déplaçant.

Il est également possible de se munir d’un bâton afin de forcer le respect des bovidés. Dans ce cas toutefois, il ne faut pas l’agiter inutilement. En cas de nécessité absolue, donner un coup précis sur le museau du bovin le plus agressif.
(mw)

QJ du 14.8.07


* A propos de la situation du randonneur par rapport au veau et à la vache, éviter surtout de passer entre le veau et la vache.

Tenir compte du fait que les vaches sont moins habituées au contact de l’homme, elles jouissent d’une plus grande liberté et de ce fait, retrouvent des atavismes de défense.


Barrières électriques

Plusieurs randonneurs ont fait une cuisante expérience avec les nouvelles clôtures électriques à haut voltage.

Elles sont souvent installées à proximité des fermes et délivrent une décharge très importante en volts, mais à faible ampérage.

Faire un détour si nécessaire, prudence !


JPEG - 125.4 ko
JPEG - 172.6 ko
Attention vaches-mères