Vous êtes ici : Accueil > Val Terbi Randonnée : VTrando > Prochaines randonnées guidées, inscriptions > 3 octobre 2021 Fille de Mai, Cabane des Geais, Pleigne, jambon et (...)
Par : LJFy
Publié : 20 septembre

3 octobre 2021 Fille de Mai, Cabane des Geais, Pleigne, jambon et gratin

Les circonstances nous ont privés de sorties ces deux dernières années.
Nous avons tout de même effectué divers travaux, notamment la pose de codes QR sur tous les panneaux.
Le plus grand renvoie directement à l’ensemble du panneau sur votre smartphone.
Le plus petit vous fait entendre le résumé en patois, raconté par Denis Frund.

Nous espérons que les dispositions sanitaires actuelles nous permettront de vous emmener en course le 3 octobre.

Elle partira de Pleigne et nous conduira à la cabane des Geais. Nous pourrons y déguster jambon et gratin, dans une ambiance des plus conviviale !

Nous vous proposons trois possibilités :

1. la course longue
2. la course courte
3. participer simplement au repas à la cabane des Geais.


 Guides

course longue

Alice Nyffenegger et Daniel Luzieux

course courte

Jean-Pierre Siegenthaler et Ernest Nyffenegger

 Départ :

course longue et course courte :

9h terrain de football de Pleigne

 Repas :

Jambon et gratin à la cabane, inscription indispensable voir plus bas.

Boissons sur place.
Merci de vous munir d’assiette et services.

 Le trajet :

course longue

Le tracé sur Swisstopo

course courte

Le tracé court sur Swisstopo

 Inscriptions

Indispensables, pour la préparation du repas. Cela nous permet aussi de vous avertir si la météo est trop mauvaise

merci de le faire jusqu’ au mardi soir, 28 septembre 2021

par téléphone : Cécile et René Vuillemin,

+41 79 537 33 91

par courriel (mail) :

VTrando

directement sur le site, voir ci-après

Inscription à la course et jambon VTrando, 3 octobre 2021 cabane de Pleigne
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :
:
:
:
:
[Obligatoire] :


 La Fille de mai

Au printemps, au sortir des rigueurs de l’hiver, la prêtresse des Druides envoyait depuis les hauteurs du Jura un jeune homme parcourir la région. Vêtu d’habits verts, il portait un rameau d’aubépine en fleurs à la main. Il se rendait dans les villages de l’Ajoie, juché sur un destrier blanc richement harnaché, et annonçait à voix haute le retour du mois de mai. La plus belle jeune fille de la région prenait place sur la croupe du cheval et chantait l’arrivée prochaine de l’été… Une atmosphère étrange règne dans certains lieux de notre pays, sans que l’on ne sache pourquoi. C’est le cas du site de la « Fille de mai », ce monolithe en calcaire proche de la frontière avec l’Alsace. Cette roche dont la forme rappelle celle d’une femme s’élève sur 33 mètres au-dessus de la cime des hêtres. Pour l’ancienne civilisation celte, elle représentait la déesse-mère Maïa.

Un article du Pays, dimanche, 10 juin 1906

PDF - 755.2 ko