Publié : 30 mai 2009

De Mervelier à la cabane Ma Vallée

Des hauts de Mervelier, à la cabane Ma Vallée, une courte promenade d’une heure trente.

Vers la Terre Sainte


Cartes : Passwang, Balsthal au 1/25 000 ou TopoRando MPA au 1/25 000

Difficulté : ** / bons marcheurs (échelle de 1 à 3*).

Course variée et tranquille.

Arrêt postal :

Mervelier village, desservi toutes les demi-heures à partir de Delémont.
De l’arrêt postal, rejoindre le haut du village, direction La Scheulte, Balsthal.

Parc des voitures en haut du village, à l’entrée des gorges.

Profil

cliquer sur les vignettes pour agrandir

JPEG - 168.1 ko
Mervelier Sir Remai GrdMont Ma Vallée

Tracé

JPEG - 238.3 ko

Dossier GPX

Zip - 1.4 ko
Mervelier Sir Remai GrdMont Ma Vallée GPX

Description

La course quitte la route de La Scheulte, à gauche, juste avant les premiers rochers des gorges.

Elle suit un chemin qui longe le parc de vélo acrobatiqueJuride.

Un peu plus haut, à la sortie de la forêt, nous débouchons sur un magnifique panorama qui montre les trois églises de la Terre Sainte : Mervelier, Corban, Courchapoix.

Le chemin traverse les champs de Sir Remai et rejoint l’extrémité du Cornat de Mervelier. Nous contournons sur la rue, la dernière maison du village et juste au-dessus, nous trouvons le balisage jaune AJTP qui nous emmène en direction du Grand Mont, par l’ancien chemin, devenu presqu’un sentier.

L’ancien chemin rejoint le nouveau et nous arrivons à un croisement. Un panneau de balisage, au point 841, indique le Choin dans deux directions opposées, c’est un circuit.

Nous prenons à gauche, vers le Nord Ouest, en direction de la loge du Grand Mont et de la cabane Ma Vallée. Le trajet est toujours balisé en jaune.


La cabane Ma Vallée

La cabane Ma Vallée appartient à Montsevelier, il faut la réserver


Pourquoi Terre Sainte ?

Au sens strict, ce terme concerne les trois villages du Val Terbi qui faisaient partie de la Prévôté Sous les Roches, puis du district de Moutier. On peut ajouter Montsevelier, particulièrement à cause de l’épisode du Kulturkampf.

A trois reprises, les habitants du Val Terbi ont refusé de se soumettre au gouvernement à propos de questions religieuses :

  • à la réforme, les trois villages qui étaient englobés dans la Prévôté, combourgeoise de Berne, ont voulu gardé l’ancienne foi. C’est le seul endroit où Berne n’a pu appliquer le principe un état, une religion ;
  • sous le régime français, à la révolution, le Val Terbi a abrité des prêtres réfractaires qui ne voulaient pas jurer fidélité à la constitution ;
  • lors du Kulturkampf, des prêtres se cachaient dans le Val Terbi. les gendarmes bernois se ridiculisaient en essayant de les capturer.

Pour en savoir plus, voir une partie des mémoires de Rollat